Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 août 2010 2 31 /08 /août /2010 08:22

Round Midnight, dans une version très méditative de Dexter Gordon

Entrer dans la pensée de Dieu ?

1 Corinthiens 1, 10b-16 ; Luc 4, 31-37

Depuis le début de sa première lettre aux Corinthiens, Paul pousse son lecteur à s’interroger sur ce qu’il voit, à opérer un discernement, et dans le passage que nous lisons, il insiste encore, pour finir par cet affirmation incroyablement osée : « La pensée du Christ, c’est nous qui l’avons ! »

On a aussitôt envie de demander qu’il expose par le menu cette pensée, afin d’en prendre connaissance. Mais la suite de la lettre ne répond pas à cette attente. Paul ne va pas rédiger un catéchisme, mais intervenir sur un certain nombre de points qui agitent la communauté à laquelle il s’adresse, pour permettre à cette communauté de vivre mieux.

Il faut donc en conclure que « la pensée du Christ » n’est pas une doctrine philosophique ou une science dont on pourrait énoncer les principes, mais plutôt un « point de vue », non pas au sens d’une opinion, mais d’un lieu à partir duquel on regarde. Paul invite les Corinthiens, et nous-mêmes qui le lisons aujourd’hui, à regarder notre vie, la vie du monde, du point de vue… de Dieu, et non pas du point de vue du monde – ce qui est une manière de dire non pas de notre petit point de vue personnel.

Est-ce possible ? A cette question il n’y a qu’une réponse, mais elle n’est pas préalable : c’est celle qui consiste a accepté un décentrement, à tenter de déplacer notre regard, de l’élargir. Il s’agit de commencer par prendre au autre point de vue que celui auquel nous sommes accrochés comme une bernique à son rocher.

Il n’y a pas d’autre recette que celle du déplacement, c’est la condition minimum pour créer une sorte d’appel d’air dans notre regard, appel d’air qui ouvre alors une place à l’œuvre de l’Esprit qui lui seul peut nous faire entrevoir quelque chose du point de vue de Dieu.

L’évangile de Luc nous montre Jésus au début de sa prédication. Ceux qui le voient et l’entendent sont frappés par son autorité, qui tranche sur les usages, sur les habitudes. Voilà quelqu’un qui ne subit pas les événements, mais qui s’affirme d’une manière différente. Jésus opère un déplacement du regard, de l’écoute. D’où cette question : « Quelle est cette parole ? » D’où vient-elle ? Là non plus, il n’y a pas de réponse sous forme d’un exposé, mais au cœur de la péricope, Luc a placé une scène de libération : un homme possédé, enfermé spirituellement, se trouve délivré de l’esprit qui le tenait comme en captivité.

Visage

Consentir à s’ouvrir au point de vue de Dieu, c’est en fait se rendre disponible à une pareille libération, en étant délivré des manières de voir et de penser qui nous enferment, qui nous obsèdent, qui nous empêchent d’envisager l’avenir – de lui donner un visage de vérité et de justice.

Si nous prenons le risque de cette libération, alors oui, avec Paul nous pourrons dire : la pensée du Christ c’est nous qui l’avons. Non pas que nous connaitrons définitivement toute chose, mais parce que nous serons entrés dans ce mouvement de dilatation du regard qui nous permet d’avoir, comme l’écrit Paul « conscience des dons que Dieu nous fait».

D.E

Partager cet article

Repost 0
Published by Desiderius Erasme
commenter cet article

commentaires

Tellou 31/08/2010 09:08


Je viens de lire votre commentaire du jour après avoir passé plus de 10mn à lire sur internet des articles et des propos haineux envers d'autres religions, à se gargariser du fait que le
Christianisme serait la seule voie etc...Du coup, ça fait du bien de lire votre message du jour. Se mettre sous le regard de Dieu ce n'est pas s'enfermer dans un cloaque de "bien pensée", ni de
mettre des oeillères, mais bien d'une part de se laisser traverser par le regard de Dieu et à notre tour de regarder ce monde et les hommes. Prenons le risque du regard de Dieu!


Présentation

  • : Le blog de Desiderius Erasme
  • Le blog de Desiderius Erasme
  • : Lire la Bible sans mourir idiot, intégriste ou ayatollah de la laïcité. Avec de l'humour, de l'esprit, de la curiosité, et sans préjugés...
  • Contact

Profil

  • Desiderius Erasme
  • La liberté de l'Evangile est la plus belle chose que l'on puisse partager. Elle est à la fois critique et aimante, source de joie et soutien dans l'épreuve. Elle invite à toujours plus d'humanité...
  • La liberté de l'Evangile est la plus belle chose que l'on puisse partager. Elle est à la fois critique et aimante, source de joie et soutien dans l'épreuve. Elle invite à toujours plus d'humanité...

Liens