Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juillet 2010 3 07 /07 /juillet /2010 17:58

Un risque à prendre pour témoigner

Osée 10, 1-3, 7-8.12 ; Matthieu 10, 1-7

Le prophète Osée poursuit sa décapante description de l’infidélité d’Israël. Cette infidélité est aggravée, semble-t-il dire, par le contraste entre la profusion du don de Dieu et l’aveuglement de celui qui est comblé. « Israël était une vigne luxuriante qui portait beaucoup de fruit ! » On ne peut rêver mieux que cette abondance, et pourtant cette évidence est ignorée : loin d’y trouver une raison de rendre grâce au Dieu qui tient son engagement, une raison de croire que l’avenir est ouvert, possible, l’homme – Israël, c’est certes le peuple élu, mais c’est aussi la figure de tout homme, puisque tout homme est aimé de Dieu – fait comme s’il devait chercher des garanties, des assurances, ailleurs que dans la confiance en la fidélité de Dieu, dont les gages sont pourtant bien visibles.

Osée nous parle d’autels, de stèles, de cultes et d’idoles. N’y voyons pas simplement des artifices religieux, mais tout ce à quoi nous finissons par donner une valeur d’absolu, une valeur qui nous dispenserait de nous tenir dans une position où l’on donne et où l’on reçoit. C’est aussi ce que nous pensons devoir capter pour un usage strictement égocentré, tout ce dont la possession finit par nous sembler un gage de sécurité, de jouissance tel que nous le faisons passer avant la considération aimante de l’autre. Ce qui domine alors, c’est la convoitise, et toutes les soumissions et avilissements qu’elle induit.

Tout cela, nous dit Osée, est voué à la ruine. En revanche, il est possible de retrouver le chemin d’une attitude qui nous replace dans la dynamique du don de Dieu : « Faites des semailles de justice, récoltez une moisson de miséricorde ! » Retrouver le chemin de la justice, ce n’est pas simplement faire amende honorable et se corriger – même si cela a de l’importance – c’est plus profondément permettre qu’advienne la justice du Juste, et qu’elle porte son fruit. C’est redonner à Dieu dans nos vie l’espace de son action : voilà les terres en friches qu’il faut défricher. Mais croyons-nous encore que Dieu va « venir répandre sur [nous] une pluie de justice » ?

Signe

Quand Jésus envoie les Douze, dont Matthieu nous donne la liste des noms, il leur demande d’aller vers les brebis de la maison perdue d’Israël. Pourquoi ce choix ? Non pas parce que Jésus ne serait pas encore conscient de l’universalité de l’annonce du salut, mais parce qu’il faut qu’Israël puisse être le signe universel de la fidélité de Dieu. C’est parce que Dieu n’oublie aucune des « brebis perdues de la maison d’Israël » que sa fidélité peut apparaître aux païens comme un fondement plus solide que les subterfuges de l’idolâtrie.

Dès lors, le témoignage que les disciples ont à porter, celui que nous avons à soutenir, c’est celui de la foi dans le don même de Dieu. En étant le signe que Dieu est fidèle et que les hommes peuvent compter sur lui, nous offrirons à d’autre la possibilité de rentrer dans cette « économie », dans cette manière de vivre, en donnant et en recevant, sans rien accaparer. C’est un des secrets de la confiance qui permet de vivre ensemble en société. Or n’est-ce pas cette confiance qui fait le plus défaut aujourd’hui ? La meilleure manière de la rétablir, c’est de s’y risquer. Chiche !

D.E.

Partager cet article

Repost 0
Published by Desiderius Erasme
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Desiderius Erasme
  • Le blog de Desiderius Erasme
  • : Lire la Bible sans mourir idiot, intégriste ou ayatollah de la laïcité. Avec de l'humour, de l'esprit, de la curiosité, et sans préjugés...
  • Contact

Profil

  • Desiderius Erasme
  • La liberté de l'Evangile est la plus belle chose que l'on puisse partager. Elle est à la fois critique et aimante, source de joie et soutien dans l'épreuve. Elle invite à toujours plus d'humanité...
  • La liberté de l'Evangile est la plus belle chose que l'on puisse partager. Elle est à la fois critique et aimante, source de joie et soutien dans l'épreuve. Elle invite à toujours plus d'humanité...

Liens