Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mai 2010 6 15 /05 /mai /2010 08:52

La foi circule en liberté

Actes 18, 23-28 ; Jean 16, 23b-28

Le récit des Actes s’arrête aujourd’hui sur la figure d’Apollos. Un Juif d’Alexandrie qui était devenu croyant et annonçait la Bonne nouvelle. Ce que nous apprend Luc, à travers Apollos, c’est que la foi en Jésus s’était répandue par des chemins inattendus, incontrôlés. En l’occurrence, Apollos semble en avoir eu connaissance par des disciples plus ou moins lointains de Jean-Baptiste. En effet, nous dit Luc, Apollos ne connaissait que le baptême de Jean, et non pas le baptême chrétien. Ainsi, pouvons-nous garder à l’esprit que le témoignage de la foi ne circule pas seulement par des voies « balisées ».

Cependant, les amis de Paul, Aquilla et Priscille, vont se charger de parfaire son instruction. Le récit de Luc est assez élogieux sur Apollos, laissant entendre qu’il s’est facilement laissé convaincre, et qu’il s’est ensuite montré très utile en Grèce, prêchant avec efficacité. Luc gomme sans doute les aspérités de l’histoire, car la première lettre de Paul aux Corinthiens fera vigoureusement état de tensions autour d’Apollos. La vie de l’Église, même en ses débuts n’est pas un long fleuve tranquille…

Il ne faut certes pas l’ignorer. Pour autant, il ne faut pas non plus perdre de vue le don de Dieu. La lecture de l’Évangile de Jean est là pour nous le rappeler. Nous lisons les dernières paroles que Jésus adresse à ses disciples avant son arrestation. « Si vous demandez quelque chose en invoquant  mon nom à mon Père, il vous le donnera (…) ; demandez et vous recevrez : ainsi vous serez comblés de joie. » Et un peu plus loin : « Le Père lui-même vous aime, parce que vraiment vous m’aimez… » Comment ne pas être profondément touché par de telles paroles qui disent toute la dilection du Père et du Fils à notre égard ?

Méthode Coué ?

Quelles que soient les contradictions auxquelles nous faisons face, sachons que nous sommes dans l’amour du Père qui veut nous combler de joie. Mais comment vivre cela sans verser dans la méthode Coué, sans en faire une pure logomachie ? Il ne s’agit pas de répéter un discours, mais de croire. C’est ce que Jésus dit aux Onze qui sont restés auprès de lui : « Vous croyez que je suis venu d’auprès de Dieu. » Nous voilà ramenés à ce point, extrêmement délicat, qui est celui de notre foi en la personne de Jésus. Que croyons-nous ? En qui ? Et croyons-nous vraiment ?

Il n’est parfois pas inutile que nous trouvions devant nous des Aquilla et Priscille qui nous aident à comprendre « plus exactement » de quoi il retourne, même si déjà nous sommes habités, comme Apollos, par le désir de faire connaître ce que nous avons éprouvé et reçu.

D.E.

Partager cet article

Repost 0
Published by Desiderius Erasme
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Desiderius Erasme
  • Le blog de Desiderius Erasme
  • : Lire la Bible sans mourir idiot, intégriste ou ayatollah de la laïcité. Avec de l'humour, de l'esprit, de la curiosité, et sans préjugés...
  • Contact

Profil

  • Desiderius Erasme
  • La liberté de l'Evangile est la plus belle chose que l'on puisse partager. Elle est à la fois critique et aimante, source de joie et soutien dans l'épreuve. Elle invite à toujours plus d'humanité...
  • La liberté de l'Evangile est la plus belle chose que l'on puisse partager. Elle est à la fois critique et aimante, source de joie et soutien dans l'épreuve. Elle invite à toujours plus d'humanité...

Liens