Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mai 2010 3 05 /05 /mai /2010 08:15

Il est toujours tentant de se prendre pour le sauveur

Actes 15, 1-6 ;  Jean 15, 1-8

Paul est donc de retour, avec Barnabé, à Antioche de Syrie. La communauté s’est accrue de non-Juifs qui ont accueilli la Bonne Nouvelle. La question se pose alors, sous la pression de « certaines gens venus de Judée » – ce qu’il faut comprendre comme des Juifs acquis à l’Évangile de Jésus Christ  – de savoir à quelle condition ces nouveaux venus ont accès au salut, et donc peuvent être membres de la « communauté des sauvés ».

C’est une question toujours actuelle qui ressurgit régulièrement d’une manière ou d’une autre. On le voit avec les querelles de rites, par exemple. On le voit aussi autour des modalités de l’accès aux sacrements, notamment pour ceux qui demandent le baptême, ou pour les divorcés remariés. Ce n’est pas une question simple, naturellement. Il s’y mêle souvent des jeux de pouvoirs. Nous sommes naturellement tentés de vouloir que les autres fassent comme nous, qu’ils passent par là où nous sommes passés. Ce qui traduit sans doute une inquiétude quant à nous-mêmes : qu’en est-il de nous, de notre vie de foi, si les autres trouvent leur chemin différemment ?

A Antioche, la question se pose à travers le rapport à « la loi de Moïse ». Cette fixation sur la loi de Moïse, c’est-à-dire sur la circoncision et les diverses obligations de pureté, notamment alimentaires, si présentes dans les controverses de Jésus avec les pharisiens, est une manière de faire passer au second plan celui qui sauve. La vie nous vient-elle de l’observation de la loi, ou du Christ crucifié et ressuscité ? demandera Paul. Dans nos débats de pouvoir, d’autorité, demandons-nous si nous n’opérons pas nous aussi un même déplacement.

La célèbre parabole de la vigne et du vigneron, au chapitre 15 de saint Jean, que nous lisons ce matin en même temps que cet épisode des Actes, dit clairement qu’il n’est pas possible d’inverser les choses. C’est de la vigne – Jésus – que nous, les sarments, recevons la vie, qui nous permet de porter le fruit à la fois promis et attendu par le Père. Ne pas demeurer dans le Fils, ne pas le reconnaître comme celui qui nous offre le salut, c’est assurément se condamner au tarissement de la vie en nous.

Nettoyage

Mais ce texte dit encore autre chose : la croissance des sarments ne se fait pas sans émondage. Ce n’est pas simplement l’affaire du début de la vie avec Dieu, c’est en permanence qu’il est nécessaire que le vigneron procède au « nettoyage ». C’est que nous sommes traversés de multiples élans, de diverses motions intérieures, suscités par les situations dans lesquelles nous nous trouvons, et tous ne sont pas également bons et fructueux. Un discernement doit être fait. Jésus nous dit que c’est Dieu lui-même qui opère. Cela ne nous interdit pas d’y participer en ayant le souci d’agir et de nous comporter de manière responsable, raisonnée, mais encore faut-il avoir à l’esprit, là encore, que nous ne nous sauvons pas nous-mêmes, mais en accueillant l’œuvre de Dieu en nous.

Qu’il s’agisse des autres ou de nous, c’est encore une fois à un décentrement que nous sommes invités, alors que spontanément, nous sommes tentés de penser que le salut nous appartient, que nous en avons les clés.

D.E.

Partager cet article

Repost 0
Published by Desiderius Erasme
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Desiderius Erasme
  • Le blog de Desiderius Erasme
  • : Lire la Bible sans mourir idiot, intégriste ou ayatollah de la laïcité. Avec de l'humour, de l'esprit, de la curiosité, et sans préjugés...
  • Contact

Profil

  • Desiderius Erasme
  • La liberté de l'Evangile est la plus belle chose que l'on puisse partager. Elle est à la fois critique et aimante, source de joie et soutien dans l'épreuve. Elle invite à toujours plus d'humanité...
  • La liberté de l'Evangile est la plus belle chose que l'on puisse partager. Elle est à la fois critique et aimante, source de joie et soutien dans l'épreuve. Elle invite à toujours plus d'humanité...

Liens