Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 août 2010 6 21 /08 /août /2010 08:55

Marin Marais, par Jordi Savall

 

Derrière les mauvaises apparences…

Ézéchiel  43, 1-7a ; Matthieu 23, 1-12

Pour la troisième fois, Ézéchiel voit la gloire de Dieu. La première fois cette gloire s’était manifestée pour appeler le prophète et l’envoyer  s’adresser au peuple de Dieu et les appeler à la conversion. La seconde ce fut au moment où la gloire de Dieu quittait le temple avant la destruction de Jérusalem. Cette fois-ci, c’est pour annoncer la restauration d’Israël.

Trois visions semblables, dont la similitude dit la constance, la permanence, l’éternité de Dieu.

Dieu vient habiter sa demeure parmi les fils d’Israël, « pour toujours ». Nous ne pouvons pas passer sous silence ce « pour toujours », cette permanence du lien établi entre Dieu et Israël, quelles que soit les vicissitudes de l’histoire, quelles que soient le visage d’Israël lui-même.

Jésus le dit lui-même à ses disciples et à la foule : « Les scribes et les pharisiens enseignent dans la chaire de Moïse. Pratiquez donc et observez tout ce qu’ils peuvent vous dire. »  Comment Jésus peut-il affirmer cela, alors qu’on est à la veille de la Passion, que les motifs de conflits ne manquent pas, et que la suite immédiate de son discours va être une dénonciation en règle de ces mêmes itpharisiens ? Cela ne peut se comprendre que si nous comprenons qu’ils sont, malgré tout, porteurs de la Parole de Dieu, qu’en eux, en dépit de tous les reproches qu’on peut à bon droit leur adresser, se manifeste la permanence de la présence de Dieu – la chaire de Moïse.

Incohérence

Ce qu’il faut apprendre à discerner, c’est la présence du « seul enseignant », du « seul Père », du « seul Maître », la secrète permanence de la présence de Dieu.

Les Rabbis, les Pères, et les Maîtres ne manquent pas, en dépit du conseil de Jésus de ne pas s’octroyer de tels titres. Mais cela ne change rien à la réalité profonde. La source de la vie reste la même. Ne prenons pas le doigt qui montre l’étoile pour l’étoile elle-même. Mais si nous n’oublions pas « l’objectif », alors ceux qui en témoignent, même imparfaitement, peuvent nous être bénéfiques.

L’incohérence entre la parole et les actes que dénonce Jésus est chose courante. Nous pouvons l’observer en permanence autour de nous. Nous en sommes souvent nous-mêmes les premiers porteurs. Mais cela ne doit pas nous faire perdre de vue la permanence de celui qui vient habiter au cœur de son peuple, la permanence de sa Parole source de toute parole. C’est alors que nous pouvons nous présenter, comme Ézéchiel, comme d’humbles témoins de la gloire de Dieu, d’humbles serviteurs de sa Parole.

D.E.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Desiderius Erasme
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Desiderius Erasme
  • Le blog de Desiderius Erasme
  • : Lire la Bible sans mourir idiot, intégriste ou ayatollah de la laïcité. Avec de l'humour, de l'esprit, de la curiosité, et sans préjugés...
  • Contact

Profil

  • Desiderius Erasme
  • La liberté de l'Evangile est la plus belle chose que l'on puisse partager. Elle est à la fois critique et aimante, source de joie et soutien dans l'épreuve. Elle invite à toujours plus d'humanité...
  • La liberté de l'Evangile est la plus belle chose que l'on puisse partager. Elle est à la fois critique et aimante, source de joie et soutien dans l'épreuve. Elle invite à toujours plus d'humanité...

Liens