Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juin 2010 1 07 /06 /juin /2010 08:51

Elie contre le Baal

1 Rois 17, 1-6 ; Matthieu 5, 1-12

Nous voici avec le prophète Elie. Considéré comme le plus grand des prophètes, il est celui dont Israël attend le retour : on demande à Jean-Baptiste s’il est Elie qui serait revenu, certains Juifs pensent que Jésus n’est autre qu’Elie… Et dans le récit de la Transfiguration, il est présent avec Moïse au côté de Jésus. Pourtant, à la différence d’Isaïe, Jérémie, Ézéchiel etc., il n’a pas de livre à son nom.

Il apparaît dans le premier livre des rois, durant le règne d’Akhab, dont il nous est dit qu’il avait adopté le culte du Baal, c'est-à-dire l’idolâtrie. C’est contre cette dérive qu’Elie se dresse.

« Par le Seigneur qui est vivant, par le Dieu d’Israël dont je suis le serviteur… » Tels sont ses premiers mots… Le Baal, c’est littéralement « le maître », celui qui vous possède, celui qui asservit. Elie commence par dire que s’il est serviteur, ce n’est pas du Baal, mais du Dieu d’Israël qui est vivant. Servir Dieu, c’est servir le vivant.

En se dressant, face à Akhab, Elie met en jeu sa vie. Aussi Dieu se manifeste-t-il comme celui qui va se préoccuper de la vie de son serviteur. Il lui désigne un abri, où il aura de l’eau, indispensable à la vie, et où on lui apportera de la nourriture. Car l’épreuve qu’Elie propose à Israël, c’est celle de savoir s’il peut se passer de celui qui est la vie, ce qui est symbolisé par la suspension de toute pluie et de toute rosée. Se couper de Dieu, c’est courir le risque du dessèchement.

Dans Matthieu, nous lisons ce matin le début de l’enseignement de Jésus à ses disciples. Le premier mot de cet enseignement est : « Heureux » ! La parole de Jésus est une parole de bonheur, c'est-à-dire de vie bonne. Rappelons-nous que c’est ce que dit Dieu de sa création. Rappelons-nous aussi que c’est ainsi que commence le premier des psaumes : « Heureux l’homme qui ne prend pas le parti des méchants… Il est comme un arbre planté près d’un ruisseau, qui donne son fruit en son temps… » Voilà ce que Jésus annonce à ceux qui le suivent, qui veulent, eux aussi, servir le Seigneur qui est vivant…

Adversité

Elie aura à souffrir du choix qu’il a fait, car Akhab et son épouse, la reine Jezabel, le poursuivront de leur vindicte. C’est qu’en adoptant le culte de Baal, ils signifient que la logique dans laquelle ils s’inscrivent c’est celle de la domination, de l’asservissement, de la prédation. En s’affirmant en rupture par rapport à cette logique, Elie devient un ennemi… Il le sait, mais il se confie à Dieu.

Jésus ne cache pas à ses disciples qu’ils connaîtront eux aussi l’adversité, la persécution, car choisir la vie, c’est entrer en confrontation avec les forces de mort et d’asservissement. C’est inévitable.

Si nous voulons nous aussi, comme Elie, être les serviteurs du Dieu vivant, nous sommes donc devant cette question : croyons-nous que Dieu, dans l’épreuve, donne vie à ses serviteurs ? Croyons-nous au nom de Jésus : « Dieu sauve » ?

D.E.

Partager cet article

Repost 0
Published by Desiderius Erasme
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Desiderius Erasme
  • Le blog de Desiderius Erasme
  • : Lire la Bible sans mourir idiot, intégriste ou ayatollah de la laïcité. Avec de l'humour, de l'esprit, de la curiosité, et sans préjugés...
  • Contact

Profil

  • Desiderius Erasme
  • La liberté de l'Evangile est la plus belle chose que l'on puisse partager. Elle est à la fois critique et aimante, source de joie et soutien dans l'épreuve. Elle invite à toujours plus d'humanité...
  • La liberté de l'Evangile est la plus belle chose que l'on puisse partager. Elle est à la fois critique et aimante, source de joie et soutien dans l'épreuve. Elle invite à toujours plus d'humanité...

Liens