Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 décembre 2011 5 30 /12 /décembre /2011 08:40

Avant que ne commence la nouvelle année, permettez-moi de vous recommander la lecture d’un livre petit par la taille mais puissant par sa force spirituelle, celui que Catherine Chalier vient de consacrer à Kalonymus Shapiro, rabbin au Ghetto de Varsovie (Éd. Arfuyen, 168 p. 12 €).

Kalonymus Shapiro est mort dans un camp près de Lublin, mais ses écrits ont été retrouvés après la guerre dans le Ghetto de Varsovie. Rabbin dans la tradition hassidique, il s’est efforcé jusqu’au dernier jour de tenir vive l’étincelle de la foi, et le témoignage qu’il a donné est bouleversant. Catherine Chalier retrace son parcours, avant de présenter quelques-uns de ses écrits. Il y a là de quoi nourrir toute une vie, et je suis frappé de la proximité de cette inspiration avec ce qui me semble être l’essence profonde de la foi chrétienne.

Je me contenterai de vous citer simplement quelques phrases. Lorsqu’il est question de « l’homme d’Israël », songez qu’il s’agit de tout homme appelé par Dieu…

« Tout homme d’Israël doit chercher la lumière du Messie qui est en lui chaque jour, il doit se demander si, en ce jour, il l’a déjà trouvée et dévoilée en lui. En effet le tabernacle est seulement caché, je veux dire le tabernacle à propos duquel Dieu dit : « J’habiterai parmi vous » (Ex, 25,8), j’habiterai en chacun de vous. Cette parole n’a pas été annulée, et le tabernacle est seulement occulté. Nous devons donc chercher la lumière cachée en nous-même, et celui qui ne la découvre pas, qu’il ne se mette pas en colère contre Titus qui a détruit le Temple, car, lui-même est en train de participer à cette destruction. (…) Tout homme d’Israël doit percevoir en lui la voix de l’Éternel qui lui dit : « Relevez-vous de la poussière » (Is, 52, 2) et découvrez la lumière du Messie qui est cachée en vous »

 

« Si l’Éternel, qu’Il soit béni, éclaire un homme d’Israël, c’est parce qu’Il est miséricordieux envers Ses créatures et qu’Il ressent leur tristesse quand elles sont privées de la lumière, mais en vérité cette tristesse que ressent un homme d’Israël à cause de l’obscurité dans laquelle il se trouve est aussi, pour ainsi dire, une tristesse de la Chekhina, de la présence divine elle-même.

En effet, son Royaume s’étend également à l’obscurité où est Israël, une étincelle divine y réside qui ressent la tristesse d’être éloignée de Sa source en risquant ainsi, à Dieu ne plaise, de voir la lumière s’éteindre. Cela signifie que ce n’est pas l’homme qui ressent cette tristesse, mais bien l’étincelle divine qui est en lui. »

 

        Bonne et belle année à tous

        Desiderius Erasme

Partager cet article

Repost 0
Published by Desiderius Erasme
commenter cet article

commentaires

Alice.Damay-Gouin 31/12/2011 09:12

Merci pour ce texte magnifique et je découvre que la Présence de Dieu est Lumière!!!
Et cela me fait penser à ce refrain:
"Trouver dans ma vie ta Présence
Tenir une lampe allumée
... Se savoir aimé(e) et aimer"
Sentir que le Christ Vivant m'habite. "C'est dans un coeur dénudé qu'Il peut trouver place" m'at-on répondu, un jour. Dans la nudité de la crèche, il est là présent, s'offrant à nous. Acceptons-le,
vivant en nous et devenons lumière, joie, espérance et paix. Voeux pour cette nouvelle année.
Alice

Présentation

  • : Le blog de Desiderius Erasme
  • Le blog de Desiderius Erasme
  • : Lire la Bible sans mourir idiot, intégriste ou ayatollah de la laïcité. Avec de l'humour, de l'esprit, de la curiosité, et sans préjugés...
  • Contact

Profil

  • Desiderius Erasme
  • La liberté de l'Evangile est la plus belle chose que l'on puisse partager. Elle est à la fois critique et aimante, source de joie et soutien dans l'épreuve. Elle invite à toujours plus d'humanité...
  • La liberté de l'Evangile est la plus belle chose que l'on puisse partager. Elle est à la fois critique et aimante, source de joie et soutien dans l'épreuve. Elle invite à toujours plus d'humanité...

Liens